mardi 1 août 2017

Bravo, Maduro!

Tu n'es pas Chavez, mais bon, tu tiens le choc. Bravo pour la Constituante!
Sinon, on a aussi le droit de lire autre chose sur la situation au Venezuela. 
Et les leçons de démocratie de la part des pays de l'Union Européenne gouvernés par une banque centrale, (ou mis directement sous protectorat et livré au pillage comme la Grèce), je m'en tamponne le coquillard.
Et pour paraphraser le génial Maurice Pialat, on a le droit de dire à l'incroyable entreprise de désinformation et de déstabilisation capitaliste, semblable à celle des mois qui précédèrent le renversement par un coup d'état militaire du président Allende au Chili le 11 septembre 1973: "Si vous n'aimez pas la révolution bolivarienne, sachez qu'elle ne vous aime pas non plus."