mercredi 2 août 2017

Bravo, Maduro (2)

Trump gèle les avoirs vénézuéliens aux USA pour punir la dictateur Maduro. 
Les démocrates saoudiens respirent.
Alors Maduro a répondu comme le salopard insolent qu'il est:"Je n'obéis pas aux ordres impérialistes, je n'obéis pas aux gouvernements étrangers, je suis un président libre. Les décisions du gouvernement américain soulignent l'impuissance, le désespoir, la haine. Je suis tellement fier, monsieur Trump, allez-y alors. C'est une réaction de colère car le peuple vénézuélien et son président ont désobéi à son ordre de suspendre l'Assemblée nationale constituante. Qu'ils prennent les sanctions qui leur plaisent, mais le peuple vénézuélien a décidé d'être libre."
Sinon, nous, en France, on va bien respecter la règle des 3%. On ne l'a pas votée, mais ce n'est pas grave. On n'est pas des populistes, nous. On est des démocrates en marche. Et on financera la disparition de l'ISF avec 5 euros sur les APL et on chargera une affairiste non élue qui se goinfre de stock-options de moderniser le code du travail, comme ils disent.