samedi 31 mai 2014

Le rire du diable


"...celui qui pense que l'amour passe par des pratiques douteuses, des gestes inconvenants, des trahisons infinitésimales, des actes-limites -j'entends par là des actes qui sont à la limite de l'autodestruction de nos sentiments. Aimer, c'est peut-être d'abord et surtout jouer avec la perte de l'amour."
Roland Jaccard, Le Rire du Diable (Zulma, 1994)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

ouverture du feu en position défavorable