vendredi 13 septembre 2013

Pour Erri de Luca et la violence légitime dans les pseudo-démocraties de marché

Il y a une violence légitime, même et surtout dans les post-démocraties néolibérales de l'Europe de Bruxelles qui se transforment chaque jour un peu plus en disneyland préfascistes.
Pour l'avoir dit, l'écrivain italien Erri de Luca est menacé de poursuites par la justice italienne que pourraient saisir les fous furieux qui veulent ouvrir une ligne TGV Lyon-Turin très moyennement utile quitte à massacrer un des plus jolis coins d'Europe . Le système tolère le mal fait par les puissants, beaucoup moins que certains citoyens le dénoncent ou s'y opposent par tous les moyens, même légaux.
"Le premier qui dit la vérité sera exécuté."

Nous relayons ici la pétition de soutien à Erri de Luca que vous pouvez bien entendu signer en ligne:

Soutien à Erri De Luca


NON à la Ligne à Grande Vitesse Lyon-Turin

Soutien à l’écrivain Erri De Luca


Parce que l’écrivain Erri De Luca a réagi quand les autorités ont qualifié de “terroristes” les populations qui se battent depuis des années contre le projet franco-italien de la Lgv Lyon-Turin de plus de 30 milliards d’euros qui nécessite le percement d’un tunnel de 57 Km qui provoquera de manière irréversible le tarissement des sources (équivalent à 250 millions de mètres cubes d’eau par an), alors que la ligne ferroviaire existante est exploitée à 17% de ses capacités.



Parce que l’écrivain Erri De Luca a dit “Je suis convaincu que la Ligne à Grande Vitesse Lyon-Turin est un projet inutile... Il ne s’agit pas d’une décision politique, mais d’une décision prise par les banques et par ceux qui veulent réaliser des profits aux dépens de la vie et de la santé d’une entière vallée. La politique a simplement et servilement donné son aval... Maintenant toute la vallée est militarisée, l’armée occupe les chantiers et les habitants doivent présenter leurs cartes d’identité s’ils veulent aller travailler dans leurs vignes”.



Parce que l’écrivain Erri De Luca,à la question “Donc sabotage et vandalisme sont licites ?”, a répondu lors d’une interview à l’Huffington Post “Ils sont nécessaires pour faire comprendre que la Tav est une œuvre nocive et inutile” , la Ltf, société en charge du projet, a annoncé aux médias qu’elle envisageait une action pénale contre l’écrivain.


Parce que nous partageons les déclarations de l’écrivain Erri De Luca, nous lui exprimons notre soutien inconditionnel et nous réaffirmons avec force l’inutilité, l’aberration, la dangerosité du projet de la ligne à grande vitesse Lyon-Turin.


Premières signatures:

Patricia Dao (écrivain)

Serge Quadruppani (écrivain)

Valerio Evangelisti (écrivain)

Sergio Bianchi (éditeur DeriveApprodi)

François Gèze (éditeur La Découverte)

Maria Teresa d'Agostino (journaliste)