lundi 16 septembre 2013

Ils n'étaient pas bijoutiers niçois....

...et pourtant eux aussi ont pratiqué la légitime défense. Certes, pas pour sauver le petit commerce, mais le principe était le même, non?
On espère donc que la crapulerie droitarde qui se pavane ouvertement sur ce fait divers alors que l'UMP perd ses dernières défenses immunitaires devant le FN, aura à coeur, tout comme les libertarés qui réclament le droit au port d'arme pour chaque citoyen, de saluer ces admirables précurseurs.