dimanche 11 août 2013

Séféris

"J'ai entendu les pierres raconter au vent les mythes et les légendes.
  Sous la lumière pâle et reposante du soleil couchant ou dans l'éclat du soleil de l'été,
  Mes yeux innocents considéraient comme naturelle la beauté indicible des statues et des        monuments
  Naturel comme le mouvement de la mer et l'odeur des pins"

Georges Séféris, prix Nobel en 1963, diplomate, est mort en 1971 à Athènes. Il ne publiait plus depuis le putsch des colonels en 67 dont la dictature ne devait cesser qu'en 1974.