samedi 1 décembre 2012

Florange, Florange, Florange....





Jean-Marc Ayrault, peu de temps avant son annonce sur Florange
"Dans le moment actuel, avec le pouvoir qu’ils tiennent, et avec les partis et syndicats que l’on sait, les travailleurs n’ont pas d’autres voies que la prise en main directe de l’économie et de tous les aspects de la reconstruction de la vie sociale par des comités unitaires de base, affirmant leur autonomie vis- à-vis de toute direction politico-syndicale, assurant leur auto-défense et se fédérant à l’échelle régionale et nationale. En suivant cette voie ils doivent devenir le seul pouvoir réel dans le pays, le  pouvoir des Conseils de travailleurs. À défaut, parce qu’il «est révolutionnaire ou n’est rien», le prolétariat redeviendrait un objet passif. Il retournerait devant ses récepteurs de télévision."

Guy Debord, Comité Enragés-Internationale situationniste Conseil pour le maintien des occupations Paris 30 mai 1968

La politique sanitaire de ce blogue, bien connue de nos aimables abonnés, exige que pour toute photo traumatisante, hideuse, violente, nous opposions une photo célébrant la vie, le bonheur, l'amour, le sexe, le plaisir afin de montrer aux plus jeunes générations que la vie est ailleurs.
...dans l’amour, le séparé existe encore, mais non plus comme séparé : comme uni, et le vivant rencontre le vivant.