mardi 18 septembre 2012

Il faut vous le dire comment?

"On se fait, hors des rangs communistes, une idée un peu simple de ce qui amène un homme à être communiste. Le plus généralement, les gens pensent que c'est par une manière de fatalité qu'on le devient, entraînement de milieu, de classe même, ou simplement par basse envie de ceux qui vivent mieux, jalousie de ceux qui possèdent...Remarquez qu'on peut envier les autres, leurs biens, sans devenir communiste: c'est même là ce qui entraine plus généralement les hommes au jeu, à la spéculation ou à l'escroquerie. 
Et les joueurs, les gens de bourse et les escrocs sont rarement communistes."

"L'homme communiste n'est pas une vue de l'esprit. Il existe. Et rien ne l'arrêtera plus dans la transformation du monde et la transfiguration de la vie."


Louis Aragon, L'homme communiste (rééd 2012, Le Temps des Cerises)