mardi 4 septembre 2012

C'est bon pour la morale...

Ce qui est amusant, c'est comment une certaine droite arrive à se faire peur avec les très très roses pâles socialistes au pouvoir. Par exemple, sur la question du retour de la morale à l'école des sans-dieux et des bouffeurs de curés. Ils sont sincèrement persuadés que Peillon veut bolchéviser l'éducation nationale. On en rit, pour ne pas en pleurer sur Causeur.