jeudi 26 juillet 2012

On sera de la partie...

On lui doit tout de même tellement, à Nimier, quand on y pense.  Peut-être pas les mêmes choses à vingt qu'à quarante. Quoique.
Quand on avait vingt ans, les réacs de droite étaient tout de même moins débiles que ceux d'aujourd'hui. Ce que ça les a rendus cons et veules, internet, ratiocineurs, anticommunistes obsessionnels sans compter les crasseux psychotiques sans orthographe qui ne font peur qu'à leur entourage. 
Et puis ce qui est à hurler de rire c'est qu'ils pensent vraiment, ces temps-ci, ces cons, qu'Ayn Rand, avec ses gros pâtés à thèse, c'est de la littérature.
Sinon, la littérature, justement, celle qu'on lit et celle qu'on fait, au bout du compte, c'est toujours une reconnaissance de dettes. On est content d'honorer celle-là, encore une fois. Ce sera le 26 septembre.
Là, on vous laisse, on a Homère, et puis la plage.
Juste un Hilo Chen, pour l'été absolu.