lundi 2 juillet 2012

Exergues possibles pour des mémoires désobligeants, 3

Peu de temps avant d'être abattu par Honneur de la Police


"Puisque tes jours ne t’ont laissé 
Qu’un peu de cendre dans la bouche, 
Avant qu’on ne tende la couche 
Où ton cœur dorme, enfin glacé, 
Retourne, comme au temps passé, 
Cueillir, près de la dune instable, 
Le lys qu’y courbe un souffle amer, 
— Et grave ces mots sur le sable : 
Le rêve de l’homme est semblable 
Aux illusions de la mer."

Paul-Jean Toulet, Contrerimes 


 "Tous les esprits un peu avertis de notre temps s'accordent sur cette évidence qu'il est devenu impossible à l'art de se soutenir comme activité supérieure, ou même comme activité de compensation à laquelle on puisse honorablement s'adonner. La cause de ce dépérissement est visiblement l'apparition de forces productives qui nécessitent d'autres rapports de production et une nouvelle pratique de la vie."

Guy-Ernest Debord et Gil J. Wolmann, Modes d'emploi du détournement (Les lèvres nues n°8)


"Il avait un sexe énorme, je n'aurais jamais cru ça d'un professeur."

Cecil Saint-Laurent, La bourgeoise  


"Aussi bien, parmi les autres travaux de l'esprit, n'en est-il pas de plus utile que le récit des événements passés. Souvent on en a vanté le mérite ; je ne juge donc pas à propos de m'y attarder, ne voulant pas d'autre part qu'on attribue à la vanité le bien que je dirais de mes occupations. "

Salluste, La guerre de Jugurtha, IV


Tonight, Doo-wop, doo-wop-de-wop, 
Doo-wop, doo-wop-de-wop
 
The Velvets, Tonight