samedi 23 juin 2012

Insomnie, 2: Le combat dans l'ïle

Jean-Louis Trintignant, Romy Schneider, jeunes. Reconnaître que l'on finit aussi par aimer les films pour les acteurs quand on vieillit. Pas mal de films de l'époque, 1961, saisissent remarquablement la nature de l'extrême-droite, de l'activisme d'extrême droite. Penser au Petit Soldat. C'est normal, ils vivent l'OAS en direct. Porte étroite de tout discours sur le dandysme fasciste: éviter la caricature, éviter la fascination. Là, c'est impeccable. Et puis ce Paris bcbg des années 60, comme dans Les Enfants tristes de Nimier: les femmes et les voitures sont plus belles qu'aujourd'hui. Les appartements aussi.
 Il y eut une époque, donc, où Cavalier faisait des films exigeants sans être pontifiant.