mercredi 1 novembre 2017

Ils viendront jusque dans nos bibliothèques

Tranquillement mais sûrement, l’innommable s’installe au nom du bien, dans une même totalité structurante qui va des semaines de la Haine sur les réseaux sociaux à des pétitions contre une rétrospective Polanski en passant par une censure dont n’importe quelle dictature n’aurait jamais osé rêver mêmes dans ses rêves les plus humides....Penser à apprendre La Recherche et Lolita par cœur ou partir loin, très loin avec son amour et sa bibliothèque, très loin de l’impitoyable tendresse cannibale et griffue des néo-humanistes. 
Il va falloir faire vite maintenant: la nuit tombe.
On demeure étonné,  tout de même, par la plasticité ironique du néo-libéralisme qui s’offre le luxe farceur d’avoir une tchéka "progressiste", post-féministe et communautariste pendant qu’il dévaste tranquillement le vieux monde de la conscience de classe.