lundi 23 octobre 2017

Comme un lundi matin

Dans l'excellent site Lundi Matin, bloguerollé ici, on pourra lire la réponse de Julien Coupat à un article du Parisien sur le péril de l'ultragauche, dicté comme c'est désormais l'habitude dans la presse sur ces questions, par les clounes de la DGSI.
Un extrait:
"En dix ans, nos pires pronostics sur les ravages du capitalisme se sont vus, en tout domaine, confirmés. On en est à peupler les jardins publics de pokemons afin de faire oublier qu’il n’y a plus de libellules ni de papillons à chasser. On en rajoute dans l’injonction à travailler d’autant plus que le travail disparaît. Cette société fait face à une désaffection silencieuse, mais massive. Les figures du pouvoir ne peuvent plus cacher leur caractère psychotique. "