mercredi 16 août 2017

Donner raison à Trump

Ce serait très mal de donner raison à Trump en étant aussi violent que les suprémacistes et autres néo-nazis de l'"alt-right".  Très mal. Chacun sait que la violence n'a jamais réglé aucun problème avec le fascisme et le racisme. Il suffit de dialoguer et débattre façon "cinq minutes pour les Juifs, cinq minutes pour Hitler".
Et chacun sait que sans les actions monstrueuses desBlacks Panthers ou des Weathermen, il y aurait quand même eu des droits civiques et un président noir élu aux USA. 
Vers 2314. Ou 2315.
Voire plus tôt, si ça se trouve.