jeudi 22 juin 2017

Pour saluer l'été




Finalement, il n'aurait cru qu'en l'été, l'hypothèse communiste et les filles qui dansaient. L'ordre d'arrivée avait varié selon les périodes de sa vie, mais on y retrouvait toujours ces trois passions heureuses. L'âge venant, l'été tenait la corde. Il n'y en aurait plus tant que ça, des étés. Mais une certaine sérénité l'avait amené à croire que le paradis ressemblerait à cette danse de la Spaak dans La Noia et lui, au soleil, à comprendre que l'éternité, c'était plutôt un truc cool, en fait.