jeudi 15 juin 2017

Rien n'a changé rien n'achangé




A nos innocences retrouvées
à nos mauvais rêves dissipés
à nos héraldiques à nos blasons
Losanges d'azur et d'or
accompagnés de matin bleu
et d'anges blonds en scooter
d'un croissant de doo wop
sur champ de sable
au lion de gueule
et filles qui dansent
à nos chansons nos plages
nos livres nos transats
nos caresses sur 
la fraicheur
évidente 
la cambrure 
émouvante
Rien n'a changé rien n'a changé
Le 45 tours improbable
de la toute première fois
tourne dans la vieille maison
tourne  toujours et encore
tourne et nous attend
derrière les stores entrouverts
à nos innocences retrouvées
à nos mauvais rêves dissipés