lundi 6 mars 2017

Les cinq ans qui viennent

Allez-vous faire foutre, vous êtes vraiment trop cons. Je vous laisse avec Valérie Boyer et Eric Ciotti. Sans compter le solipsiste sarthois malhonnête et sa tea-party pétainiste. Moi, j'ai une bonne bibliothèque. Avec vue sur mer. Je vais passer les cinq ans qui viennent à faire une anthologie de la poésie française. 
Alors, vous ne m'en voudrez pas, mais bon, la vraie vie est ailleurs.