vendredi 13 janvier 2017

Ce qu'on aurait pu imaginer


-On pourrait imaginer que…dit Charlie.
La matinée avait été belle. Maintenant, ça se couvrait. Un verre nous aurait fait du bien, histoire d’aborder l’après-midi calmement, sans trop d’angoisse. Mais il n’y avait plus rien à boire. On ne trouva même pas un fond de whiskey.
Nous attendions la suite. On se souvenait du soleil récent comme d’une grâce. Charlie restait là, la bouche ouverte, et on ne sut jamais ce qu’on aurait pu imaginer. 

©jeromeleroy 1/2017

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

ouverture du feu en position défavorable