jeudi 12 janvier 2017

Ce que ça donnerait au printemps



-C’est vertigineux, tout de même ! dit Charlie, contemplant l’étendue de sa solitude.
Il était vrai que, l’air de rien, en quelques jours, elle avait gagné en superficie de manière inquiétante. Elle arrivait maintenant jusqu’à la porte du bureau. Ce qui angoissait le plus Charlie, cependant, c’était le balcon déjà recouvert de bulbes, de cosses ou de bogues d’origine douteuse. Allez savoir ce que ça  donnerait au printemps.

©jeromeleroy 1/2017