dimanche 4 décembre 2016

Rhââââ deadly.


Gotlib, rhâââ, deadly. On l'avait rencontré à l'époque où on pigeait au Quotidien de Paris. 93. Tout le monde était jeune. Comme c'était avant internet, il reste moins de traces de tout ça que pour Pompéi.  
On laissera nos souvenirs à ceux qui voudront rire comme dans le monde d'avant. 
Ce n'est pas dit qu'ils soient nombreux à se battre pour l'héritage. 
Y a pas mal de mutants, ces temps-ci.

2 commentaires:

  1. Argh...Et voilà qu'en Italie, en plus, le père colle au zoo, ce Porc Jerzy...
    Vaffanculo !

    RépondreSupprimer

ouverture du feu en position défavorable