lundi 19 décembre 2016

Miss France

Miss France est guyanaise. 
Il semblerait que cela soit interprété politiquement avec une bêtise symétrique: à droite, et avec un nuancier plus ou moins abject, je schématise à peine, "Il n'y en a plus que pour les nègres". Et à gauche (enfin pas la mienne): "Quel merveilleux signe donné à la diversité et au vivre ensemble, tralalala, bisounours!". Alors que le seul message politique qu'il conviendrait de porter sur Miss France, c'est jusqu'à quand ce spectacle kitsch, aliénant et qui sent l'onanisme honteux de notables chabroliens devant des majorettes à peine nubiles, trouvera un public?

6 commentaires:

  1. D'accord avec vous mais ce ne sont pas les notables chabroliens (ou filloniens) qui regardent ça; c'est plutôt le public populaire qui apprécie ces exhibitions honteuses, les nouveaux jeux du cirque.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui elise mais ce n'est pas le public qui décide de ce spectacle (sa conception et sa mise en scène).

      Supprimer
  2. C'te foire aux bestiaux! Fais-moi tâter de ta cuisse et je te filerai du boulot! Si, si, il y a aussi les notables libidineux (pléonasme) qui regardent (et qui tâtent). Les parents espèrent une promotion sociale pour leur fifille, la fifille espère aussi, douce rêveuse un peu coconne (forcément avec des parents pareils) et les commerçants se frottent les mains (paske ça sert quand même le plus souvent les foires aux jambons et à l'aligot, l'histoire). C'est dans quel film cette tête de Marielle? Florence

    RépondreSupprimer
  3. Mais c'est l'image de quel film avec Marielle ?

    RépondreSupprimer
  4. Putain, Dupont Lajoie, super film, faut que je le revoie, je ne me souviens même plus de Marielle dedans! (qu'est-ce que c'était bien les films de Boisset, dire qu'on lui a plus filé de fric pour les faire...). F

    RépondreSupprimer

ouverture du feu en position défavorable