dimanche 25 décembre 2016

Joyeux Noël avec Beatriz/Paul Preciado

Joyeux Noël à tous. 
Et commençons par le plus beau texte lu dans un journal depuis longtemps qui est aussi un programme éminemment christique.  C'est dans Libé daté du 24/25/12/2016.
Beatriz/Paul Preciado peut apparaître un peu dingue ou radicale, comme on voudra (déconstruction totale du genre, changement de sexe,  corps comme lieu de la protestation politique, etc...) mais qu'est-ce que ce texte-là est juste pour le coup, surtout par les temps qui courent où l'on ne peut que préférer cette folie-là à la folie collective qui règne aujourd'hui et que nos maîtres nous font appeler  raison.  
Le même genre de conseils en à peine moins sauvages était donné en son temps par André Breton dans "Lâchez tout" (1922)
À ce point de beauté et de force, elle/il ne peut avoir tort car on sait que le beau, le bien et le bon se confondent au Ciel des Idées et ce texte, répétons-le, est beau.
Ne vous étonnez donc pas  si je subis quelques métamorphoses dans les temps qui viennent. 
Et que d'autres me suivent sur les chemins de cette émancipation évangélique radicale.
Amen et vive la révolution!