samedi 26 novembre 2016

L'étrange questionnaire d'Eric Poindron


L'étrange questionnaire d'Eric Poindron (Editions Les Venterniers) est à l'image de son auteur: il vous fait parler de vous en parlant de lui. Nous sommes présents beaucoup plus, en effet, dans les questions que nous nous posons que dans les réponses possibles. C'est élégant, fantasque, érudit,  malicieux,  parfois lunaire,  parfois inquiétant,  parfois discrètement émouvant.
À la question 31, je répondrai l'Amoureux. Cette pièce ne pourrait bouger que si la Reine est à moins de deux cases. L'Amoureux se suspendrait à son cou, la ferait changer de couleur mais une fois sa mission accomplie, il en mourrait.

2 commentaires:

ouverture du feu en position défavorable