samedi 26 novembre 2016

A demain, Fidel

Fidel Castro: on va certainement entendre un déluge de conneries anticommunistes vintage pour saluer sa mort. 
Il faudra juste ne jamais oublier que dans sa vie, il aura beaucoup plus souvent été à court de munitions qu'à court d'arguments.
C'est ce qui fait notre différence irréductible avec le capitalisme pour qui c'est le contraire, toujours.
A demain, camarade. Je t'aime.

6 commentaires:

  1. Vous m'apprenez sa mort et c'est la meilleure façon de l'apprendre. Le bon lieu.
    Le premier rendez-vous du jour avec l'intelligence du monde. L'esprit et la lettre.

    RépondreSupprimer
  2. Afin de couper court à toute discussion au sujet du caractère répressif du régime communiste opposé au monde capitaliste "libre", rappelons simplement qu'en face, aux EU, on a 2,2 million de personnes en prison, que si vous êtes noir et sans diplôme vous avez 60 pour cent de chance d'y aller. C'est le record mondial, devant la Chine. Sinon, on peut aussi rappeler que dans cet autre phare de la démocratie qu'est Israël/Palestine, on a 40 pour cent des hommes palestiniens qui sont passés par la taule. Voilà, maintenant j'attends avec impatience les premiers crétins qui nous donneront des leçons sur le lien intrinsèque entre communisme et dictature

    (Je cite mes sources :
    http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/06/29/prison-le-contre-exemple-americain_4447501_3224.html
    http://champpenal.revues.org/83)

    RépondreSupprimer
  3. Je suis un garçon bien élevé, donc je ne dirai rien cher Jérôme.

    RépondreSupprimer
  4. "Le plus grand est mort, le plus grand sans aucun doute", Maradona.

    Rien à ajouter, Fonzi.

    RépondreSupprimer
  5. Il en reste donc tant que ça, des castristes ? C'est bien malheureux de soutenir l'oppression, la misère et le mensonge quand ils sont à l'acmé de leur force ; continuer d'en faire l'éloge alors qu'ils sont, sous cette forme, des étoiles mortes, je ne sais pas quel nom ça porte. Une forme d'illusion narcissique, peut-être.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rassurez-vous, il en reste pas mal! L'oppression, la misère et le mensonge c'est ici et maintenant, tout autour de vous; peut-être irez-vous voter Fillon qui n'est même pas une étoile morte. Une forme d'illusion masochiste, certainement.

      Supprimer

ouverture du feu en position défavorable