dimanche 9 octobre 2016

Voilà lui dit-elle


Voilà lui dit elle
tu n'as plus rien à craindre
tu peux enfin te reposer
c'est paradoxal tu avoueras
les morts respirent mieux
que les vivants
tu n'as plus rien à craindre
tu peux enfin te reposer
on va se baigner
la plage est à nous
tu peux même pleurer un peu
ça fait parfois ça au début
la mort est un jet lag
sévère pour certains
au bout de quelques temps
il n'y paraîtra plus
et si tu préfères dormir
la mer sera toujours là
à ton réveil et moi aussi
Voilà lui dit-elle
tu n'as plus rien à craindre
tu peux enfin te reposer.

© jeromeleroy9/10/16




1 commentaire:

  1. "La mort viendra et elle aura [les] yeux" de la belle Claudia...

    RépondreSupprimer

ouverture du feu en position défavorable