lundi 3 octobre 2016

Vive le Modemos


Ces lundi où de retour du beau festival de Pau, Un aller-retour dans le Noir, avec plein de chouette copains et de chouettes copines, tu as inventé un parti, le MODEMOS, un compromis dialectique entre le Modem et Podemos, et que tu l'expliques à François Bayrou qui a au moins le mérite de connaître la différence entre le roman policier et le roman noir. 
Le MODEMOS, c'est la révolution en Cyrillus et Weston, avec le mariage partouze, pour aller vite. Vous trouverez une photo du bureau politique, parfaitement paritaire, et une rencontre au sommet. MODEMOS, la révolution tranquillou pour demain. Ou après demain.
nota bene: au MODEMOS, on reconnait le président à vie à son pull sur les épaules.