mardi 11 octobre 2016

Goooooooooood morning, Béziers

Nous demanderons donc l'aide de René Magritte pour légender cette affiche: "Ceci n'est pas du racisme."

4 commentaires:

  1. Quelle honte.
    Plus encore de ses électeurs que du rat qu'ils ont portés à la mairie.
    Honte d'un pays qui risque de mettre face à face deux personnages politiques d'extrême-droite.
    Honte de l'Europe des Kaczynski, Orban et May, trois visages de la xénophobie et du populisme ordinaire, où de telles affiches feraient un tabac.
    N

    RépondreSupprimer
  2. ça donne pas envie de Béziers

    RépondreSupprimer
  3. Malheureusement il fait des émules, surtout dans les petites communes "rurbaines"; ne tapons pas trop sur les électeurs qui se laissent berner par ces discours racistes; la plupart d'entre eux sont tellement "à la ramasse" qu'ils sont prêts à croire n'importe quoi; Ménard et les autres entretiennent la peur.

    RépondreSupprimer
  4. Oui, je sais pour les électeurs qu'il ne faut pas stigmatiser (mot vampirisé par l'extrême-droite avec connotation rageusement méprisante). Mais quand même.
    N

    RépondreSupprimer

ouverture du feu en position défavorable