jeudi 22 septembre 2016

Toi aussi, utilise la sarkopensée et la zemmourlangue

Ciel des Flandres, fin d'été 2016
Jouons au con, parlons la zemmourlangue et utilisons la sarkopensée : moi, je suis infiniment plus français qu'Eric Zemmour et Nicolas Sarkozy. J'ai beau faire, j'ai beau chercher: nulle origine exotique, nul ascendant cosmopolite. 
Depuis la nuit des temps, je plonge mes racines dans le pays de Caux et dans la Corrèze. Je suis admirablement de souche, comme ils disent. Je demande donc à Zemmour  et à Sarkozy de s'assimiler en la fermant définitivement. Je n'ai l'intention de me laisser emmerder par des immigrés de la deuxième génération, à peine.
Parce que pour l'instant, ils sont étrangers à toute tradition française par leur remise en cause implicite des Lumières, du jacobinisme ou des rois de France qui préféraient un roturier italien comme ministre ou une femme travestie, voire trans, comme générale en chef. 
Leur postfascisme identitaire est aussi ostentatoire  qu'une burka idéologique. 
Cessez d'être incompatibles avec la République;  la France, aimez-là ou quittez-là!

6 commentaires:

  1. Camarade ! Pas d'accent sur "la"...ou alors est-ce lacanien ???
    A supprimer...

    RépondreSupprimer
  2. Oui, la France n'est pas une affaire de races et encore moins l'idée qu'il faudrait se conformer à l'idée que Sarkozy et Zemmour s'en ferait ...

    Néanmoins, il faut faire attention à ne pas tomber dans le piège de "nos ancêtres les gaulois". Sarkozy, bien malin (pas intelligent, mais malin) lâche une phrase comme ça l'air de rien. Et il la laisse tomber au sol, laissant le soin à la "gauche bobo" de lui faire la leçon. C'est exactement ce qu'il lui fallait. Car, après, il ne reste qu'à parler de déni de réalité et d'englober dans un même paquet immigration/sécurité/identitarisme/etc.

    Sarkozy ne croit en rien, ne sait rien. Il veut être élu et surfe donc sur une pseudo identité blanche-chrétienne tandis qu'il surfait sur le contraire, il n'y a pas 10 ans : https://www.youtube.com/watch?v=nzDXpJOEzpM.

    Hélas, encore une fois, le moralisme ne sert à rien. Adopter comme ancêtres des gaulois qui ne sont en rien nos aïeux, c'est tout de même faire la part belle à ce droit du sol si malmené. Car, c'est bien les gaulois qui occupaient notre sol il y a 2000 ans et non ceux dont on (les de souche) descend, c'est à dire des romains, et tous les barbares qui ont contribué à flinguer l'empire ...

    Vu ma tête, j'ai certainement des origines côté envahisseurs normands ... C'est un hypothèse. Mais je dois être métissé de toute la racaille qui a précédé : Huns, burgondes et vandales. Mais il y a certainement un peu de romain en moi. Mais certainement pas de gaulois. Qu'importe. Ils sont le peuple qui était là sur ce sol, il y a deux millénaires. Ils n'ont rien à voir avec mon patrimoine génétique, ni avec ma culture, mais allez savoir pourquoi, j'exprime plus de tristesse à l'évocation de la mort de Vercingétorix qu'à celle de Jules César. Ils sont donc ma famille.

    Et c'est donc ainsi que moi le descendant de tout ce bordel barbare, je sens que mon histoire est un peu celle de ceux avec qui je n'ai rien à voir. Tout cela parce qu'ils ont foulé mon sol.

    Aujourd'hui, il y en a qui n'ont rien à voir avec moi, ceux-là ne sont pas morts mais bel et bien vivants. Ils sont ma famille parce qu'ils foulent le sol de France. Le gré de l'histoire me les a donnés comme voisins. Et si nous n'avons pas les même aïeux, nous sommes sur le même sol de France qui fut partagé par ces Celtes (assez différents d'ailleurs d'une région à l'autre).
    Alors, c'est peut-être le boxon pour certains mais s'il fallait commencer à tout ranger, je crois que le boxon serait encore pire ... Qu'on pense aux Américains blancs obligés de rentrer en Angleterre, en Irlande ou ailleurs ...

    L'immigration n'est pas une menace. La connerie en est une et je persiste à le dire l'identitarisme et l'islamisme sont les deux faces de la pièce qui entre dans le jukebox de la mondialisation capitaliste.

    Comme quoi, on ferait mieux de foutre la paix aux gaulois.

    RépondreSupprimer
  3. Triomphe de l'art gaulois, par André Breton.

    Universalisme, onirisme, mouvement, irrationalité, subtilité et culte de la femme comme origine de tout. Un vrai programme d'anarchiste.

    RépondreSupprimer
  4. Nos ancêtres les Calètes !
    Dehors les Romains, les Francs, les Vikings!
    On est chez nous !
    fonzi (Rotomagus)

    RépondreSupprimer
  5. Nos ancêtres les Calètes !
    Dehors les Romains, les Francs, les Vikings!
    On est chez nous !
    fonzi (Rotomagus)

    RépondreSupprimer
  6. Mes ancêtres à moi ne sont pas gaulois, c'est Jules César lui même qui l'a écrit dans "La guerre des Gaules":
    "Gallos ab Aquitanis Garumna flumen diudit" ("Le fleuve Garonne sépare les gaulois des aquitains").

    RépondreSupprimer

ouverture du feu en position défavorable