dimanche 4 septembre 2016

"Je deviendrai un souvenir de vacances."

Ce qui serre le cœur aujourd'hui, ce n'est pas la chanson, c'est le souvenir d'avoir eu le cœur serré sur la chanson. Nuance. Une boum de l'été 78: étions-nous jeunes, alors...
"Je deviendrai un souvenir de vacances." 
Moquez-vous, c'est la seule postérité qui vaille si par hasard on devait en avoir une, si l'on en a déjà une, dans l'image fugitive que fait sourire une femme de cinquante ans, encore jolie, alors qu'elle gare son monospace dans une zone commerciale du Vendômois ou de la Thiérache  pour aller faire ses courses.
Allez, good night, good luck and enjoy your spleen.