jeudi 15 septembre 2016

Autocritique sur Prévert.

(Avoir été assez stupide, snob, arrogant au moins jusqu'à trente piges pour avoir dit de Prévert qu'il était un poète facile, scolaire, niaiseux. Alors qu'aujourd'hui, on donnerait tout pour trouver cette note-là, très exactement cette note-là...)



Sanguine

La fermeture éclair a glissé sur tes reins
et tout l’orage heureux de ton corps amoureux
au beau milieu de l’ombre
a éclaté soudain
Et ta robe en tombant sur le parquet ciré
n’a pas fait plus de bruit
qu’une écorce d’orange tombant sur un tapis
Mais sous nos pieds
ses petits boutons de nacre craquaient comme des pépins
Sanguine
joli fruit
la pointe de ton sein
a tracé une nouvelle ligne de chance
dans le creux de ma main
Sanguine
joli fruit
Soleil de nuit.
 
Prévert, Spectacle

3 commentaires:

  1. Ah ouais, là, vous avez déconné, Monsieur Jérôme. Z'avez voulu faire votre intéressant. Prévert, c'est la grande classe! Ah ouais! F

    RépondreSupprimer
  2. Je ne suis pas d'accord, les poèmes de Prévert ne valent pas tripette, à l'époque de Desnos, Soupault, Crevel, Daumal, Tzara, peu après Apollinaire et Cendrars. Leur insuffisance crève les yeux, y compris dans celui-là. Ses dialogues de films sont extraordinaires, en revanche, inégalés, son véritable talent poétique. Chacun ses compétences. Et son personnage est très sympathique, Parisien à l'éternelle tige au coin du bec, mais c'est une autre histoire.

    RépondreSupprimer
  3. Une de mes chansons préférées de Montand.
    Je découvre que l'auteur en était Prévert.
    N
    https://youtu.be/Bg8JTtwmkzY

    RépondreSupprimer

ouverture du feu en position défavorable