mercredi 3 août 2016

...et toute la bande


Avoir presque les mêmes affinités électives que Thomas Vinau et si par hasard ce n'est pas le cas, c'est parce qu'on ne connait pas. Un guide idéal pour vous créer une bibliothèque de la mouise lyrique, de la scoumoune élevée aux rangs des beaux-arts, du traine-savatisme comme humanisme. Chacun pourra s'amuser à trouver des manques ( moi j'aurais bien vu Jean-Pierre Martinet dans la bande), la subjectivité ici est assumée en souriant et avec élégance. Et puis contribuer à faire circuler les noms d' André Laude, de Thierry Metz ou d'Hyvernaud suffit largement à légitimer l'entreprise chapeautée par mister Eric Poindron
C'est au Castor Astral.