lundi 29 août 2016

52

Même en refermant les volets de la chambre de l'enfance, le temps continue à passer.

3 commentaires:

  1. ..."ces vieilles demeures où nous avons joué enfants" :)
    le temps file...
    Auguri!

    RépondreSupprimer
  2. On retrouve le gosse que l'on était à votre âge et au mien. On se demande ce qu'il aurait pensé de nous, s'il serait fier?

    RépondreSupprimer
  3. Rajustez vos lunettes cher Jérôme, ce n'est pas le temps qui passe mais l'enfance qui s'incruste. Sinon vous seriez mort.

    RépondreSupprimer

ouverture du feu en position défavorable