jeudi 14 juillet 2016

Sauf si c'est eux qui écrivent les paroles

"Puis elle se retourna sur le ventre et, à un mouvement d'air qui agita les rideaux de la porte-fenêtre restée ouverte, je sentis quelque chose qui rôdait dans la pièce, autour de nous, et contre quoi je ne pouvais rien et n'avais sans doute jamais rien pu, depuis le début, même en venant ici."
Frédéric Berthet, Felicidad.
 

Une fois qu'on a compris qu'il est impossible d'échapper à Frédéric Berthet, finalement, les choses vont mieux. Le désastre en cours en deviendrait presque aimable. Et puis surtout, ça ne geint pas. Les vrais durs ne dansent pas, disait Norman Mailer. Sauf si c'est eux qui écrivent les paroles de la dernière chanson.