samedi 30 juillet 2016

Ou encore.

"Rien avant la mer. Une table est face au monde. Comme un ultime point d'appui. Un ultime retranchement. Ou encore, un malaise grammatical."
Claude Royer-Journoud, L'amour dans les ruines. (Cent ans de poésie 1911-2011, Poésie/Gallimard)

2 commentaires:

  1. Le jour où tous les hommes ne sauront lire et dire le monde que par la poésie, l'humanité sera sur la bonne voix (et voie).

    RépondreSupprimer
  2. Et puis c'est le large
    Le large et encore matin
    De plein droit
    Une fille grecque et gracieuse
    Avec un profil de deux mille ans
    Lève la main devant ses yeux
    La lumière l'éblouit
    La lumière l'égare
    Dans le bleu
    Et c'est bien normal
    Moi-même je me perds dans la sensation
    Comme dans un pays
    Je ne sais plus s'il vaut mieux
    Avec ce sillage blanc sur l’Égée bleue
    Évoquer Homère ou Darlene Love
    La fille grecque et gracieuse sourit
    Sa main retombe et caresse le matin
    Finalement ce sera Darlene Love
    Car maintenant
    "My heart beats a little faster."

    RépondreSupprimer

ouverture du feu en position défavorable