vendredi 29 juillet 2016

La mémoire longue

Et puis merde, à la fin. Cette photo date d'une autre vie. On est en 92, peut-être 93. C'est la fin de l'année et je suis avec ma classe de troisième dans ma zep de Roubaix. La misère est réelle, sans concession. Si par hasard, en 2016, c'est devenu un territoire perdu de la république, comme on dit, ce n'est pas à cause de l'islam, radical ou pas. C'est à cause de la misère. Ce n'est pas une excuse? Tous les pauvres arabes ne finissent pas en égorgeurs? D'accord. Mais ne me prenez pas pour un con non plus en me faisant confondre la cause et la conséquence, la maladie et son symptôme. 
Coeur rouge, pour toujours.