mardi 21 juin 2016

Poésie, la dernière chance.

"Je regarde cette femme amoureuse avec ses cascades de bracelets dans la forêt de ses gestes, avec son regard de train qui part pour mieux dénuder ses lèvres au milieu de la foule. Je la regarde marcher sur le temps qu'il fait comme les rivières vont à la mer. L'oubliera-t-elle demain, il n'y a que la poésie pour lui donner de ses nouvelles."
Annie Le Brun, Appel d'air.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

ouverture du feu en position défavorable