mercredi 4 mai 2016

Vingt heures en mai


Ne pas oublier 
la Sénégalaise 
en boubou 
qui demande 
avec inquiétude 
au relay H 
s'ils ont bien toujours des Harlequin
Et 
en ressortant 
cette toute jeune fille
 à l'air fatigué 
qui dit 
dans son portable
Oui un F2 
à Laval 
48 000 euros
Tu verras on sera bien quand tu sortiras. 
Ne pas oublier 
les femmes
gare du Nord
à vingt heures
en mai
Ne pas oublier 
non plus
les romans qui vont avec.
  
©  jeromeleroy 5/2017

3 commentaires:

  1. Merci pour ce poème. Beau cadeau matinal. Merci aussi pour ces anonymes que vous faites exister.

    Et merci de ce Paul Delvaux (si je ne me trompe pas).

    RépondreSupprimer
  2. Je me trompe pour la peinture, c'est le motif, pas la facture !

    RépondreSupprimer
  3. Claude Monnet Gare Saint -Lazare. Pardon aux peintres :)

    RépondreSupprimer

ouverture du feu en position défavorable