dimanche 29 mai 2016

Le meilleur résumé de la situation

Je pense que le meilleur résumé de la situation de chacun que j'ai entendu, en ces temps de lutte contre le talon de fer, c'est en regardant Tonnerre Apache,-A thunder of drums-, (1961), un ouesterne de série B mais de bonne facture. 
A un moment, le capitaine du fort isolé en plein territoire hostile (Richard Boone) dit à son jeune lieutenant qui a ses vapeurs (Georges Hamilton): 
"You can break but you can't quit ".

2 commentaires:

  1. Je crois que comme moi vous écoutez chaque dimanche la voix de l'ennemi, l'émission "esprit public" sur France Culture. Je vous conseille le dernier numéro, pour mesurer le degré de rage unanime dans lequel ce mouvement social les mets. On est à quelques mois de la présidentielle, ce devrait être leur grand moment, le moment de leurs "grandes manoeuvres" souterraines, comme en témoigne par exemple l'interview de la parquetière financière Eliane Houlette, chez Lagardère sur Europe 1. Et ils enragent que le mouvement social leur face prendre du retard dans ce joli programme, c'est comme des enfants qui les empêcheraient de jouer leurs jeux sérieux, leurs jeux d'adultes.

    Dans l'émission, voir notamment le moment où la dame explique que la CGT représente 2 pc des 11 pc de syndiqués en France. Personne ne sourcille. Ou encore mieux, voir la référence de Bourlange à Jules Moch et aux mouvements CGT de 1947-1948. A l'époque il y avait eu plus de 20 morts, je crois, en deux vagues. Bourlange appelle donc au meurtre... personne ne bronche. Le pire étant sans doute le pâle social-libéral du plateau, le patron de Terra Nova.

    Ils sont en passe de sortir de leurs gonds, on tient le bon bout.

    RépondreSupprimer
  2. You can break but you can't quit. So true.
    and never, never surrender.

    N

    RépondreSupprimer

ouverture du feu en position défavorable