mardi 10 mai 2016

Dédicace respectueuse à Michel Onfray

Après une belle rencontre avec les 3eme du collège George Sand autour de Norlande et de La grande môme, cette plaque sur le mur voisin de l'école primaire, rue de Tolbiac. 
Je dédie ce post à Michel Onfray et à sa "fiction d'un parti communiste résistant."

4 commentaires:

  1. Pourquoi accorder de l'importance à l'Inquisiteur en chef ? Onfray a toujours été le même. Avec Alain Jugnon, ils vouent une obsession pour le fichage. Jugnon est sauvable parce qu'il boit du rhum. Onfray voit du fascisme partout où il ne se trouve pas. Dans le PC aujourd'hui, chez la maison Catho hier ... Toujours, il trouvera un élément à sortir de son contexte dans la vie d'un homme pour le faire condamner par le tribunal des aristocrates populaires totalitaire antitotalitaire.
    Faites donc comme Guy ... Môquet vous en !
    Lucien Sampaix et René Boulanger prient sans doute pour cela à l'heure qu'il est.
    Moi qui ne suis pas trop stal et qui suis petit fils de déporté, le témoignage (hagiographique) de mon grand-père m'a fait comprendre qu'en ces temps troublés, il ne fallait pas porter de jugement sur tel ou tel ... Bien sûr, les participants à l'horreur, bien sûr le pacte germanosoviétique ... On sait aussi que l'antifascisme commença aussi plus tôt dans les rangs cocos en Espagne ...
    L'histoire est plus complexe que dans les fiches de M. Onfray ...

    RépondreSupprimer
  2. Onfray est un fichu connard.

    N

    RépondreSupprimer
  3. Spinoza aurait dit que l'anticommunisme est une passion triste.

    RépondreSupprimer
  4. Collège Georges Sand ? Damned c'est à 50m de chez moi ! Bises

    RépondreSupprimer

ouverture du feu en position défavorable