lundi 25 avril 2016

Il n'y a que des preuves d'amour

Nantes, 20 avril 2016.
C'était mercredi dernier, au restaurant social Pierre Landais, dans l'Ile de Nantes. Une rencontre forte dans ce lieu où comme son nom l'indique, on peut manger, se reposer, échanger quand on a tout perdu, ce qui arrive vite par les temps qui courent. 
Cela ne les a pas empêchés d'ailleurs de parler de l'écriture et de la littérature, je le répète, avec une finesse et une foi que pourraient leur envier bien des spécialistes ou des petits marquis et des petites marquises du "milieu". 
Sans doute parce que pour eux, c'est aussi, surtout, une question de survie.
Dehors, pas loin, l'émeute légitime se préparait comme en témoignaient les hélicos à basse altitude et la file interminable des fourgons de CRS, sirènes hurlantes. 
Celui qui ne voit pas un lien de cause à effet entre tout ça, tant pis pour lui.
Et ce qui est important, au bout du compte, c'est que l'énergie circule.
Nantes, 20 avril 2016