jeudi 7 avril 2016

Française

 à Thomas Morales

Souviens toi et tu vivras deux fois
des pompidoliennes élégantes
aux chignons de sous-bois
Manteau demi saison pour contourner
la DS et le temps
à moins que ce ne soit une ID
adultère
Les jambes tu ne voyais que les jambes
et les cuisses
au mystère qui commençait sous le fuschia
Courrèges 
Souviens toi des pompidoliennes élégantes
petit garçon perdu dans le reflet
d'une portière
perdu
dans le sous-bois des mèches  
petit garçon qui préparait ses mélancolies
françaises
Souviens-toi et tu vivras deux fois.



©jeromeleroy 3/16

5 commentaires:

  1. Ah ces chevilles si fines, qu'on pourrait les briser entre le pouce et l'index.... c'est ça la marque de la Française, plus encore que le Courrèges fuschia !
    Hugh

    RépondreSupprimer
  2. On pense à Catherine Deneuve dans "Belle de jour" (plutôt Yves Saint Laurent que Courrèges).

    RépondreSupprimer
  3. Un Chabrol des années 80 avec Stéphane Audran...Avec une scène où l'on voit la DS, au démarrage, se lever sur ses suspensions, et dans un angle, apparaître le macaron de l'Assemblée Nationale du député UDR...

    RépondreSupprimer
  4. Casanova... mémoires de Giacomo.

    RépondreSupprimer

ouverture du feu en position défavorable