mardi 19 avril 2016

Comme si on ne pouvait pas boire avec les morts

 
à Nicolas Matthieu

 
Comme si on ne pouvait pas boire
avec les morts
Alors pourquoi hier soir
J'ai bu un chinon de chez Lenoir
avec Richard Brautigan
-il a bien aimé-
et la semaine dernière bu du sancerre
de chez Riffault
avec Frédéric Berthet
qui a marqué une préférence très nette
pour le Skeveldra 2010
Celui qui a la même couleur
que les cheveux de la petite fille
celle qui te fait toujours le coup du passé
Il a eu beau dire que ce qu'il appréciait surtout
c'était le silex
j'avais ses livres sous la main
Il a fait "héhé" de son air matois
on a rhabillé les orphelins
et on a parlé d'autre chose
Comme si on ne pouvait pas boire avec les morts
alors que pour ma première rencontre
avec Larry Brown
j'ai ouvert une bouteille de Plumes d'ange de Courtois
car c'était de circonstance
et  pour que l'au-delà lui serve au moins à boire autre chose
que de la Budweiser.
Oui comme si on ne pouvait pas boire avec les morts
il ne manquerait plus que ça.
 
© jeromeleroy 4/16