samedi 2 janvier 2016

Quitter Lucques


Il pleut sur Lucques 
l'année qui commence ne te dit rien
On fait les bagages
ne pas oublier les médicaments
Quand tu y penses
cela te fait rire
comme te fait rire à chaque fois
de te surprendre dans une glace
et de voir ce quinqua qui est toi
Il pleut sur Lucques
On ne voit plus les arbres au sommet
de la tour Guinigi
la via del Fosso est un couloir de brume
les statues du palais Pfanner
ont mauvaise mine
On fait les bagages
les filles du feu une biographie de Sternberg
des poèmes de Frénaud
un roman de Daniel Fano
Il pleut sur Lucques 
l'année qui commence ne te dit rien
On fait les bagages
et tu te demandes quand 
enfin
vont se décider à arriver les renforts.

©jeromeleroy1/2016