jeudi 31 décembre 2015

Une résolution 2016

Ma résolution 2016: finir par le croiser dans une ville d'importance secondaire, un soir, dans le dernier bar ouvert. On pourrait imaginer Vierzon, Argenton-sur-Creuse, Saint-Amand-Montrond ou Ussel, vers neuf heures du soir, au printemps. Parce que la dernière fois, il faut dire qu'on avait à peine eu le temps de parler. On ne paierait pas les consommations puisque l'argent ne servirait plus à rien comme nous l'indiquerait obligeamment la patron en rhabillant les orphelins, avant la fermeture.

3 commentaires:

  1. Je verrais bien aussi Saint-Lô, Granville, Chateaulin, Bellac, Guéret, La Souterraine ou bien encore Bergerac...
    Belle fin d'année cher Jérôme, pour vous et ceux que vous aimez (et même les autres c'est mon côté catho).
    Portez vous bien.
    MB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Belle année à vous Matthieu! Ces villes-là vont très bien aussi. Mais oui, il faut aimer même ceux que l'on n'aime pas. Notre tendresse sera impitoyable.

      Supprimer
  2. Ma résolution 2016 :

    Pourvu que ça dure pour moi (je renais depuis que j'ai une copine, et mon travail d'enseignement - de l'informatique - me plaît toujours autant).

    Pourvu que ça s'arrête pour les autres (Daech & co).

    Et qui sait, peut-être que j'arriverai à vous rencontrer pour de vrai.

    Bonne et heureuse année 2016 cher Jérôme.

    RépondreSupprimer

ouverture du feu en position défavorable