mercredi 9 décembre 2015

Elle rentre tard

"Elle rentre tard, elle met des lunettes fumées, elle dit: je vais au cinéma.
Avant de partir pour de bon, elle a préparé à manger au chien et, tout le temps que cuit la soupe, tourné le dos à la cuisine.
Sur la table, le litre de rouge et le verre. Et on regarde entre eux, avec une tristesse si vieille qu'on y est presque bien, dans la petite couronne de gaz que le temps agrandit et violace en château maudit, monter sous la soie mousseuse des bas ces jambes dont un autre vient de se servir."
Guy Chambelland (1927-1996), La mort de la mer (1971)

2 commentaires:

  1. Une dernière feuille sur la branche nue
    et la pluie la pluie ah Laforgue
    la mort tourne derrière les murs
    ce pourrait être cette femme aux bas noirs
    qui feint d'être rien qu'une femme
    (son sexe dans l'odeur circulaire de la jupe
    éclate comme la figue la plus haute
    aux midis perdus de septembre
    sur un azur trop bleu qui serait l’œil d'un rêve)

    Misère à peine misère
    descente sans déchirure
    le cœur bat encor le sang veille
    Quelle musique silencieuse dirait
    l'irréversible avancée immobile
    vers le plus pauvre de nous-mêmes

    Passante qui croupes devant moi
    laisse-moi mourir dans ton mou
    laisse-moi sirène laisse-moi
    m'endormir au chant de tes reins
    Une sainte t'habite à hauteur du visage
    dont la fière putain qui suinte entre tes cuisses
    est le poids de merveille où l'ange se fait homme

    Ainsi s'en va un jour de plus de moins
    où un ciel bas me fait chercher ma nuit
    Un roi de pique y pourrit dans sa barbe
    J'y suis, poète, béquille d'un dieu, mort
    avant d'avoir éparpillé mon nom.

    RépondreSupprimer
  2. Elle rentre tard, elle pose ses lunettes fumées et sa bombe de peinture sur le guéridon de l'entrée. Lentement, elle ôte son sweat à capuche trempé par la sueur. Il y avait longtemps qu'elle ne s'était pas faite coursée comme ça ; le flic était rapide, mais elle avait réussi à le semer. Elle sourit en se remémorant le shoot d'adrénaline qui l'habitait au moment où elle avait inscrit son message.

    http://tinyurl.com/jhs4avo

    RépondreSupprimer

ouverture du feu en position défavorable