dimanche 1 novembre 2015

Toussaint

Allons voir nos morts, maintenant, dans le Denaisis.
Avec Jules Laforgue sur le siège arrière.

"Blocus sentimental ! Messageries du Levant !...
Oh, tombée de la pluie ! Oh ! tombée de la nuit,
Oh ! le vent !...
La Toussaint, la Noël et la Nouvelle Année,
Oh, dans les bruines, toutes mes cheminées !...
D'usines...."

3 commentaires:

  1. " (...)
    Oh ! les tournants des grandes routes,
    Et sans petit Chaperon Rouge qui chemine !…
    (...) "

    RépondreSupprimer
  2. Une pensée pour Pier Paolo Pasolini qui repose à Casarsa en pays frioulan;

    "Me demanderas-tu, mort décharné,
    de renoncer à cette passion
    désespérée d'être au monde?

    "Les cendres de Gramsci".

    RépondreSupprimer
  3. Houlà ! Ça sent l'ouverture, comme on disait avant qu'il y ait E. T…

    RépondreSupprimer

ouverture du feu en position défavorable