lundi 30 novembre 2015

Mer du Nord, 29 novembre.



"Votre âme est un paysage choisi". Effectivement, c'est celui qu'il nous fallait. Au bout d'un kilomètre, en marchant dans les embruns vers la Belgique, cet unique bar cerné par les oyats. Il était sans doute plein de singes qui baisaient pour régler leurs conflits. 
Autant dire une utopie. 
On n'a pas osé déranger, on a peut-être eu tort.

6 commentaires:

  1. "On voyait les chevaux d'la mer
    Qui fonçaient la tête la première
    Et qui fracassaient leur crinière
    Devant le casino désert..."

    RépondreSupprimer
  2. Vous vouliez baiser avec les bonobos ?
    Chacun ses goûts...
    Vous n'auriez pas plutôt une de ces juteuses pépées dont vous aviez le secret jadis et qui ont déserté l'endroit ? C'est triste comme la mort chez vous. Attention, c'est pas un reproche, mais avant votre quartier était plus lumineux, malgré tout.

    RépondreSupprimer

ouverture du feu en position défavorable