dimanche 15 novembre 2015

.


1 commentaire:

  1. IL NE M'EST PARIS QUE D'ELSA

    (...)

    Il était une fois un Paris sans raison
    Qui n'avait d'autre plan que celui des clochards
    Gisants disséminés Rois tombés de leurs chars
    Sur les bancs sur l'asphalte et le seuil des maisons

    Les signaux vainement clignotaient par les places
    Et dans la pleine lune ou dans le plein midi
    Le pavé ressemblait à la main qui mendie
    Le vent y décoiffait les chaises sur les terrasses

    Personne n'était plus assis dans les cafés
    (...)

    RépondreSupprimer

ouverture du feu en position défavorable