mardi 13 octobre 2015

"Je veux bien aller à leur place..."



Mélenchon sur les violences à Air France: "Je... par BFMTV
On aura beau dire, il a les défauts de ses qualités mais aussi les qualités de ses défauts...

6 commentaires:

  1. Allez tiens, voilà du Bourdin ! Je suis d'accord, dans pareil cas, il vaut mieux avoir des qualifauts que des délités...

    RépondreSupprimer
  2. Cher Jérôme,
    Si l'on est d'accord pour dire que l'antiracisme à la mode SOS est une fumisterie et que ce n'est pas de cette manière que l'on peut lutter contre la canaille, alors il ne faut pas transformer non plus les luttes sociales en BD pour illettrés car sinon le même résultat guette. Quant on décide de se consacrer au théâtre, on a les défauts et les qualités d'un acteur. Après tout, on peut penser que le théâtre peut changer la vie. On peut le penser.

    RépondreSupprimer
  3. http://www.humanite.fr/non-les-salaries-dair-france-ne-sont-pas-des-criminels-temoignages-586551?IdTis=XTC-FT08-A3H3UV-DD-DB1IQ-FKY2

    http://www.humanite.fr/blogs/deshabillons-les-586492

    RépondreSupprimer
  4. Mélenchon montre qu'on peut avoir raison sur le fond et être à côté de la plaque sur la façon de faire passer ses idées.
    Quand il soutient les salariés d'AF dans cette affaire il a raison, mais il l'exprime d'une manière qui effraie les gens, dans une époque où la demande sociale pour la sécurité est très forte (je le déplore mais c'est comme ça).
    De même je suis le premier à dire qu'il fut taxer le capital, mais quand il dit qu'il va "faire rendre gorge" au capital, il fout les jetons au petit épargnant qui a ses économies sur un livret A...

    RépondreSupprimer
  5. Le théâtre change déjà nos vies, suffit de regarder les gesticulations de Valls, du Hollandais... seulement, eux, en sus, ils ont accès aux coulisses, aux loges, aux cintres, à la caisse, aux loges, à la programmation, etc.. On dirait même qu'ils sont propriétaires du théâtre, du moins jusqu'en 17... la date anniversaire de la prise du haut commandement des troupes par Pétain... oh, bordel, non, pas ça !

    RépondreSupprimer

ouverture du feu en position défavorable